17/11/2022

Les messes de Noël 2022

Prenez bonne note des dates et horaires des messes de Noël 2022 :

Image9.jpg

Samedi 24 décembre 2022 :

Veillée de Noël à 18h30 à Saint-Piat avec Chœur à Cœurs :

(messe unique).

Dimanche 25 décembre 2022 : 11h à Saint-Roch :

messe solennelle de la Nativité.

 

Le Journal Paroissial N° 209 du mois de Décembre 2022 est paru

N° 209 - Page 1 - Photo.jpgLe site internet du journal paroissial a été mis à jour avec la publication du journal N° 209 du mois de Décembre 2022

Vous y retrouverez toutes vos rubriques habituelles.

Avec les différents onglets dans la colonne de gauche vous pourrez également consulter tous les articles parus depuis plus de 10 ans dans votre journal paroissial.

Vous pouvez aussi télécharger sur votre ordinateur le journal en version "PDF" en cliquant sur le lien ci-dessous :

2022 - N° 209 - Décembre 2022.pdf

N'hésitez pas à faire connaître autour de vous le site internet du journal paroissial "Roncq 2 Eglises, Une Cité". 

http://journalparoissialroncq.nordblogs.com/...

Il est consultable dans le monde entier !

 L’équipe de rédaction

Souscription annuelle pour le Journal Paroissial - 2023

Souscription annuelle : soutenez votre journal

 Image Envelope Roncq Collecte 2022 - Modifs.jpg

Dans notre appel de juin, nous vous demandions votre soutien pour financer les deux derniers journaux de cette année 2022. Malheureusement, cet appel n’a pas assez été suffisamment entendu et notre déficit est de 3597 euros. Ce déficit s’explique par une hausse significative des frais de publications (prix du papier, énergie, encre, cartons, transport).

À ce jour, notre collecte a rapporté 4547 euros. Les frais de publications s’élèvent à 14 489 euros, les ristournes pour publicités à 6670 euros. Le coût total des cinq parutions est de 7819 euros. La paroisse supporte entièrement ce manque de trésorerie, aucune subvention n’étant octroyée. Nous sollicitons votre participation qui sera pour nous un encouragement.

 Merci de nous aider à hauteur de 30 euros,

soutien à partir de 40 euros.

 En cette période de Noël, nous comptons sur chacun d’entre vous pour collecter les fonds nécessaires. Votre don est essentiel pour la survie de votre journal. Merci à nos dévoués diffuseurs qui assureront cette collecte. En cas d’absence lors de leur passage, vous pouvez remettre votre enveloppe à leur domicile.

Vous pouvez également la déposer :

– chez M. Thierry Duval, 93 bis rue de Tourcoing, Roncq (Blanc-Four) ;

– à la maison paroissiale de Saint-Piat, 1 rue des Arts (centre-bourg) ;

– dans les corbeilles des offrandes au cours des messes dominicales ;

– ou l’envoyer par courrier affranchi.

 Les chèques sont à libeller à l’ordre de «Paroisse du Christ ressuscité».

Par votre soutien financier, vous marquerez l’intérêt porté à votre journal et nous vous remercions d’avance de votre générosité.

 Serge Vanpeteghem

Point sur la collecte du denier du Culte 2022

Point sur la collecte du denier 2022

Image4.jpg

 Aujourd’hui, nous connaissons une baisse importante du nombre de donateurs dans notre paroisse : 135 à la fin du mois d’août (80 pour Saint-Piat ; 55 pour Saint-Roch).

La situation est très préoccupante.

Vous pouvez encore donner en ligne (donnons-lille.catholique.fr) ou par chèque à l’ordre de : «Association diocésaine de Lille». Cette année, vous avez droit à 75 % d’avantage fiscal. Merci pour votre contribution.

Contacts :

Père Jean Apollinaire Ake – 06 15 69 67 40

Danny Dejaegher – 06 72 27 71 58

26/03/2022

URGENT «Roncq 2 églises 1 cité» a besoin de votre soutien

 Bannière - New.jpg

URGENT :   

«Roncq 2 églises 1 cité» a besoin de votre soutien

 La collecte 2022 s’élève à ce jour à 3 382 euros, en très nette baisse par rapport à l’année dernière. Il manque près de 5 000 euros pour financer la parution du journal paroissial.

 Votre don est essentiel pour la survie de votre journal.

 Vous pouvez remettre votre participation par chèque dans une enveloppe précisant :

«Pour le journal paroissial» à la maison paroissiale Saint-Piat ou lors des offrandes des messes dominicales.

 Nous comptons sur vous !

Merci de libeller vos chèques à l'ordre de

«Paroisse du Christ-Ressuscité»

 Rappelons les bonnes adresses :

1, rue des Arts pour le Centre-bourg

93 bis rue de Tourcoing pour le Blanc-Four

 Serge Vanpeteghem

Denier de l'Eglise - 2022

Denier 2022.jpgDENIER 2022

L'Église vit de vos dons

Aujourd’hui, seul un catholique sur dix participe à la collecte annuelle. C’est bien trop peu pour assurer le fonctionnement de l’Église et son avenir.

 

 Comment faire un don :

– par chèque

(enveloppe à déposer au fond de l’église)

 – Ou par carte bancaire sur donnons-lille.catholique.fr

 Un grand merci.

 

Contacts :

Abbé Jean Apollinaire Ake - Tél 06 15 69 67 40

Georges Cibat - Tél 07 83 07 54 88

Danny Dejaegher - Tél 06 72 27 71 58

Pèlerinage du Train Bleu à Lourdes - Juin 2022

Pèlerinage du Train bleu à Lourdes IMG_1296.jpg

C’est avec joie que nous vous informons de la reprise du pèlerinage, suspendu depuis deux ans pour raisons sanitaires. Il se déroulera du 16 juin au 21 juin 2022. Que vous soyez personne âgée, malade ou porteuse de handicap, vous serez entourée de bénévoles hospitaliers, jeunes et adultes, et d’un soutien médical important. Si vous voulez assurer des services et une présence auprès des personnes accompagnées, merci de vous manifester. Pour en savoir plus, et notamment retrouver le dossier d’inscription (à retourner avant le 6 mai), vous pouvez consulter le site internet du train bleu :

 http://trainbleu.free.fr.

 Vous pouvez aussi me téléphoner au 06 25 19 92 65

Avec l’espoir de vous voir à Lourdes.

 Hervé Delvas

28/01/2022

Questionnaire pour le synode : "Marcher ensemble"

Questionnaire pour le synode

«Marcher ensemble»

 En septembre 2021, le pape François a lancé une vaste consultation des catholiques afin de préparer une assemblée des évêques (synode) en 2023 sur le thème général : «Marcher ensemble».

 Nous sommes invités à nous exprimer sur les dix thèmes ci-dessous.

Image18.jpg

Vous pouvez rédiger vos réponses sur papier libre et les déposer au fond des églises ou aux adresses habituelles :

– Centre-bourg : maison paroissiale Saint-Piat, 1 rue des Arts

– Blanc-Four : Thierry Duval, 93 bis rue de Tourcoing.

 Voici les dix thèmes proposés :

– Les compagnons de voyage :  dans notre Église locale, quels sont ceux qui «marchent ensemble» ?

– Écouter : envers qui notre Église a un manque d’écoute ?

– Prendre la parole : comment favoriser un style de communication libre et authentique ?

– Célébrer : la prière et nos célébrations favorisent-elles l’objectif de «marcherensemble» ?

– Coresponsables dans la mission : de quelle manière chaque baptisé transmet-il la Bonne Nouvelle ?

– Dialoguer dans l’Église et dans la société : quels sont les lieux privilégiés de dialogue dans notre Église ?

– Avec les autres confessions chrétiennes : quelles difficultés rencontrons-nous dans les relations avec des chrétiens non catholiques ?

– Autorité et participation : comment sont définis les objectifs à poursuivre ?

– Discerner et décider : comment améliorer la méthode de prise de décision ?

– Se former : quel type de formation pourrait nous rendre capables de «marcher ensemble» ?

Une réponse partielle est possible si vous ne vous sentez pas concernés par certains de ces thèmes.

Votre contribution si modeste soit-elle enrichira l’ensemble. Soyez-en d’avance remerciés.

 Bernard .Declercq

Recherchons diffuseurs bénévoles du journal paroissial

Recherchons diffuseurs bénévoles

N° 205 - Page 1 - Photo.jpgMerci à celles et ceux qui ont déjà répondu à notre appel de décembre ! Quelques secteurs restent cependant à pourvoir. Il s’agit des rues suivantes :

 Centre :

rue Henri Barbusse

rue des Poilus

rue de la Malcense

Tissage et cité Gazomètre.

Blanc-Four :  clos du Dronckaert.

 Si vous pensez pouvoir consacrer à cette belle mission une demi-heure cinq fois dans l’année,

merci de contacter le 06 61 46 04 88.

 Bernard Declercq

Mosaïque : une association tenance

Mosaïque : une association tenace

Image3.jpg

Image4.jpg Active depuis 2006 à Roncq et Halluin, l’association Mosaïque propose une aide à toute personne désireuse d’apprendre la langue française ou d’en perfectionner la connaissance.

Des centaines d’heures de cours sont ainsi dispensées tout au long de l’année, soit en cours individuels, soit en cours collectifs, notamment à l’intention des demandeurs d’asile. Les demandes de cours ne sont pas toujours faciles à satisfaire et la vingtaine de bénévoles actuellement mobilisés accueillerait avec plaisir de nouveaux «collègues».

Si vous maîtrisez bien notre langue et que vous pouvez donner un peu de votre temps chaque semaine, n’hésitez pas à franchir le pas.

 Contacts : Édith Cornille (06 88 59 67 42) – José Merchez (06 73 67 14 91)

 José Merchez

22/11/2021

Recherchons bénévoles pour la distribution du journal paroissial

Recherchons bénévoles

N° 192 - Page 1 - Photo.jpg

 Nous recherchons des bénévoles pour assurer la diffusion des journaux dans certains secteurs de la commune :

– Centre : avenue Alphonse-Loeul et allée Paul-Tanguy, rue Henri- Barbusse, rue des Poilus, rue de la Malcense, cité Gazomètre, rue de la Briquetterie et au Lierre une moitié de la rue du Général-de-Gaulle.

 – Blanc-Four : rue de Tourcoing (du 123 au 183), le clos du Dronckaert, la rue de l’Abbé-Lemire, la Rue Louise de Bettignies et la rue Jules Watteeuw.

 --> Si vous pensez pouvoir consacrer à cette belle mission une demi-heure cinq fois dans l’année, merci de prendre contact au 06 61 46 04 88.

Bernard Declercq

Le panier du presbytère

Le panier du presbytère

 Depuis de nombreuses années maintenant, il y a une tradition qui s’appelle le «panier du presbytère». Cela consiste à s’occuper du repas de notre curé le dimanche. En moyenne, vous ne serez sollicités qu’une fois tous les deux ans. Néanmoins, de nombreuses personnes, pour des raisons diverses, souvent médicales ou de déménagement, ne peuvent ou ne veulent plus prendre en charge ce repas. Il faudrait donc de nouvelles familles bénévoles qui pourraient rejoindre notre équipe de paroissiens.

à Vous pouvez me joindre au numéro de téléphone suivant : 06 36 72 59 41.

Merci beaucoup.

Laurence Lippert

02/10/2021

Des têtes nouvelles à Roncq

Des têtes nouvelles à Roncq

 Alors que le père Jean-Baptiste boucle ses valises après la fête du 12 septembre 2021, la paroisse accueillera solennellement le 17 octobre 2021 de nouveaux prêtres. Nous aurons l’occasion de les présenter plus largement dans notre prochain numéro, mais nous avons voulu dès à présent vous présenter les visages de ceux que vous serez sans doute amenés à croiser en ville ou à l’église. Il s’agit des pères Jean-Marie Atmeare, doyen des Hauts de Lys et administrateur de la paroisse de Roncq, Jean-Apollinaire Aké qui arrive du diocèse d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et Raymond Dhalluin, ancien curé de Renescure et Morbecque (Flandres françaises). Bienvenue à tous les trois !

 Bernard Declercq.

Père Jean-Marie ATMEAREImage20.jpg

Image21.jpg

 

Père Jean-Apollinaire Aké

 

 

Image22.jpg

Père Raymond D'HALLUIN

Vivre la fraternité à la clinique Saint-Roch

 Vivre la fraternité à la clinique Saint-Roch

 Voulez-vous vivre la fraternité, ce pilier incontournable de la vie chrétienne ? La crise sanitaire a mis à mal nos services de la communion et de l’aumônerie de la clinique Saint-Roch, puisqu’il a fallu tout interrompre. Avec l’autorisation du directeur, M. Mignot, nous pouvons reprendre ces services avec toutes les exigences et les précautions liées au Covid.

Le service de communion se déroule le dimanche matin et celui de l’aumônerie le mardi après-midi, en fonction des disponibilités de chacun. Une formation est dispensée pour les personnes qui souhaitent s’investir dans cette mission. Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter via les boîtes aux lettres des maisons paroissiales «Service aumônerie et communion clinique Saint-Roch». Nous vous rappellerons rapidement.

 Sylvie Pollet

13/06/2021

Mai 2021 ! Le Point sur la souscription annuelle 2021 pour le journal paroissial

Le mot du trésorier

 Nous tenons à remercier les généreux donateurs qui nous ont versé, à la date du 18 mai 2021, 6 212 euros pour la collecte 2021, somme exceptionnelle comparée aux années précédentes.

 En cette période sanitaire due à la Covid-19, cet élan de générosité nous encourage encore à écrire des articles diffusés dans toutes les boîtes aux lettres des Roncquois. En matière de publicité, par contre, nous constatons que quelques annonceurs n’ont pas renouvelé leur encart. Les mesures de restrictions imposées les ont obligés à restreindre leurs dépenses fixes en dépit d’une fidélité démontrée. Ce que nous comprenons très bien.

 Nous souhaitons les revoir dès l’année prochaine.

Encore merci !

 Serge Vanpeteghem

28/03/2021

Campagne 2021 du denier de l'Eglise

Campagne 2021 du denier de l'Eglise

Image22.jpgPour une Église missionnaire, votre don est nécessaire !
La participation de chacun est essentielle. Aidez-nous à faire vivre l’Église et à partager la bonne nouvelle ! Des enveloppes sont à disposition au fond de l’église. Vous pouvez aussi faire votre don en ligne sur www.donnons-lille.catholique.fr

 

 

Contacts :

– Père Jean-Baptiste, tél. 06 65 94 60 40

– Georges Cibat, tél. 07 83 07 54 88

– Danny Dejaegher, tél. 06 72 27 71 58

01/04/2020

Le journal paroissial N° 196 du mois d'avril 2020 est paru

N° 196 - Page 1 - Photo.jpg. Le site internet du journal paroissial a été mis à jour avec la publication du journal N° 196 du mois d'avril 2020.

Image21.jpg

Vous y retrouverez toutes vos rubriques habituelles.

Avec les différents onglets dans la colonne de gauche vous pourrez également consulter tous les articles parus depuis près de 8 ans dans votre journal paroissial.

Vous pouvez aussi télécharger sur votre ordinateur le journal en version "PDF" en cliquant sur le lien ci-dessous :

2020 - N° 196 - Avril 2020.pdf

 N'hésitez pas à faire connaître autour de vous le site internet du journal paroissial "Roncq 2 Eglises, Une Cité". 

http://journalparoissialroncq.nordblogs.com/

Il est consultable dans le monde entier !

Projet MADA

PROJET MADA

Construisons ensemble un collège pour Miarinavaratra

Afin d’assurer l’avenir de Miarinavaratra à Madagascar, le père Jean-Baptiste souhaite développer l’instruction dans son village. Son but est de former les femmes et les hommes de demain en leur donnant les capacités de développer cette région de «brousse». Pour cela, la première étape est de rénover le collège de Miarinavaratra et aussi d’y construire de nouvelles classes. Nous avons besoin de personnes «missionnaires» désireuses de concrétiser ce projet. Accompagnez-nous, rejoignez-nous pour continuer la miseen place entamée par la paroisse.

La contribution d’idées, de propositions est indispensable dans une coopération de fraternité.

Contacts :

– père Jean-Baptiste, tél. 03 66 97 16 78

– Georges Cibat, tél. 07 83 07 54 88

– Stéphane et Laurence Liagre, tél. 03 20 37 41 64

26/01/2020

Avis de recherche - Anciens numéros du journal paroissial

AVIS DE RECHERCHE

Image7.jpg

Êtes-vous conservateur ?

Nous recherchons pour compléter nos archives quelques anciens numéros du journal paroissial Roncq 2 Églises, Une Cité. Et plus particulièrement les numéros suivants :

  • – Année 1988 : n° 10 – décembre
  • – Année 1989 : n° 14 – juin
  • – Année 1990 : n° 23 – novembre
  • – Année 1991 : n° 31 – novembre
  • – Année 1992 : n° 37 – novembre
  • … ainsi que quelques numéros plus anciens de 1968 à 1985.

 Si vous possédez ces numéros, n’hésitez pas à nous contacter au 06 37 41 14 30. Nous en ferons une copie et nous vous les restituerons. Merci beaucoup.

APPEL URGENT - Accompagnement des familles en deuil

L’accompagnement des familles en deuil cherche bénévoles

Notre communauté cherche des volontaires pour l’accompagnement des familles en deuil lors des funérailles chrétiennes. Vous vous sentez interpellés pour participer activement à ce service d’Église et vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez le père Jean-Baptiste au 03 66 97 16 78 ou un membre de l’équipe à l’issue de célébrations. D’avance notre paroisse du Christ-Ressuscité vous remercie.

01/12/2019

Osons accueillir !

Osons accueillir !

En cette période précédant Noël, quand l’Évangile et la vie se rencontrent.

L’association SMALA met en lien des familles sans hébergement en situation de demande d’asile en France (donc en situation régulière) avec des familles prêtes à les accueillir pour une courte période de trois à cinq jours maximum, le temps de trouver une solution dans les structures d’urgence souvent saturées. C’est un service de mise à l’abri. Vivre cet engagement, peu contraignant, est riche par la découverte de personnes venant d’autres continents et utile pour celles-ci. C’est aussi une manière de suivre les paroles du pape François, de vivre la rencontre comme nous le recommande l’évangile de Mathieu : «J’étais un étranger et vous m’avez accueilli…»

Prêt à accueillir ou à aider ?

Contactez Caroline au 06 24 46 26 84

ou contact@smala-asso.fr

https:/smala-asso.fr

10/06/2019

La première Cathédrale

«La Première Cathédrale»

«Jamais on n'a approché

d'aussi près les étoiles

Qu'en bâtissant un jour

la première cathédrale

Alléluia !»

 Extrait de La Première Cathédrale de Gilbert Bécaud,

Image14.jpg

Le dramatique incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril, et la désolation de beaucoup de Français devant cette catastrophe ont permis de ressouder un peu la nation autour des symboles de la France et de sa culture chrétienne.

 Retrouvez intégralement les paroles de ce beau texte de Gilbert Bécauld dans la rubrique "Historique" en cliquant sur l'onglet à gauche.

09/04/2019

Travaux Eglise Saint-Roch

Les travaux à Saint-Roch

 Pour faire le point sur les travaux à réaliser, voici des extraits du compte rendu de la réunion du 15 janvier 2019 en mairie.

choeur St Roch Réduit.jpg

 Trous dans les voûtes : ils seront rebouchés et les écailles de peinture seront grattées. Des filets vont être posés depuis l’orgue jusqu’au chœur…

 Chauffage : des radians vont être installés, de la même manière qu’à Saint-Piat, suivant plan transmis en réunion…

 Éclairage : deux spots supplémentaires seront installés pour éclairage de l’autel, suivant plan transmis en réunion.

 Accès de l’église : les portes de la sacristie seront remplacées pour l’accès aux personnes à mobilité réduite et une rampe sera installée dans l’église.

 Sirène : elle ne servira plus, celle de Saint-Piat étant suffisamment puissante. Le déclenchement est géré par la préfecture.

 Sanitaires : des toilettes standards seront installées, cuvette et lave-mains…

 Cloches : le disjoncteur a été remplacé et le joug de la cloche principale le sera aussi.

 Antennes de téléphonie dans le clocher : le compteur électrique est… « hors paroisse ». L’autorisation d’accès au clocher pour le personnel de l’opérateur est gérée exclusivement par la mairie.

 Déroulement des travaux : l’accès au chantier sera interdit au public, mais des visites pourront être faites sur demande. Pour l’accès à la sacristie des personnes distribuant la communion à la clinique Saint-Roch, une solution de remplacement devra être trouvée durant les travaux. Fin des travaux planifiée pour juillet 2019 (soit avant les congés d’été NDLR).

14/10/2018

Novembre : et si on sortait !

Novembre : et si on sortait !

 On dit souvent que le mois de novembre est le mois de toutes les tristesses, des nostalgies, des mélancolies... mais si on en profitait au contraire pour sortir de chez soi ? La vie ne serait pas aussi triste !

 Les beaux jours, qui ont parfois pu se prolonger miraculeusement jusqu’en octobre, sont cette fois bien terminés jusqu’à l’année prochaine. On est au coeur de l’automne, il pleut, il fait gris et on s’enfonce vers l’hiver. Pour qualifier un temps particulièrement désagréable, on dit : «Il fait un temps de Toussaint». C’est aussi la période de la traditionnelle visite au cimetière pendant laquelle on oublie trop souvent qu’il s’agit aussi de la fête de tous les saints. Ajoutez-y encore les feuilles d’impôts qui viennent d’arriver dans vos boîtes aux lettres, les commémorations du 11 Novembre, et l’on dirait que tout est fait à ce moment-là pour vous dégoûter de l’existence... D’ailleurs, toutes les statistiques nous révèlent que le mois de novembre est le mois de la solitude et du repli sur soi.

Image19.jpg

Croix au col de la Colombière en Haute-Savoie

Cette période au cours de laquelle chacun, spontanément, éprouve l’envie de rentrer chez soi et de rester passivement devant sa télé, devrait au contraire être l’occasion pour aller à la rencontre des autres, de ses voisins, de ses amis ou de renouer les liens familiaux parfois distendus. Il suffit de multiplier les rencontres, de se recevoir et la vie apparaît tout autre ! Abandonnez pour un temps votre télé, votre smartphone, votre connexion internet et les réseaux sociaux qui brassent une réalité toute virtuelle... pour aller vivre la joie des échanges authentiques en sortant de chez soi. C’est aussi le moment pour vous enrichir intellectuellement par la lecture ou écouter un concert. Les temps de la vie religieuse nous y invitent d’ailleurs, puisque le mois de novembre est aussi le moment de l’entrée dans l’Avent, cette période qui précède le temps joyeux de Noël. Non, à la réflexion, il n’est pas si sûr que le mois de novembre soit obligatoirement le mois de toutes les tristesses.

 Pascal Deneuville

07/06/2018

L'église Saint-Piat vous ouvre ses portes !

Image2.jpg

Nous vous rappelons que l’église Saint-Piat  est ouverte chaque mercredi pendant le marché.

Et si vous choisissez d’y entrer ?

Entre terre et Ciel ...

Entre terre et ciel…

 Sur de nombreux sommets en montagne, les randonneurs peuvent admirer des croix ou oratoires. Mais quelle est l’origine et la signification de ces croix sommitales, devenues symboles montagnards, utilisées pour marquer le sommet de nos montagnes ?

Image19.jpg

La Vierge du Chatelard dans le massif des Aravis en Savoie.

 Commençons par un peu d’histoire. De nombreuses croix de sommet ont été érigées durant la deuxième moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. La croix de sommet est généralement de construction simple, en bois ou en métal, placée sur un point culminant, très souvent sur un sommet difficile d’accès. La tradition a toujours voulu que l’on plante quelque chose sur le sommet que l’on a vaincu, croix ou, maintenant, drapeaux. Cette tradition vaut aussi pour les cols. Parfois, ces croix sont accompagnées d’un cahier dans lequel les randonneurs peuvent laisser un message. Enfin, certaines de ces croix servent également à marquer une frontière.

La croix de Colomban sur le plateau de Beauregard à La Clusaz en Haute-Savoie.

Image20.jpg Les croix sommitales ont toutes une histoire pour les habitants de la région, que ce soit pour la bénédiction d’un troupeau ou en remerciement d’une famille à la Sainte vierge pour sa protection. Ces croix et oratoires sont là aussi pour rappeler aux habitants de la vallée la dévotion des anciens qui vivaient dans le respect de leurs traditions chrétiennes sans crainte de s’extérioriser. De nombreux massifs alpins sont pourvus de magnifiques croix, soigneusement entretenues et même parfois complètement restaurées.

 Dernièrement, à Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie, une association a pris l’initiative de remplacer la croix vieillissante du sommet du Suet. Les habitants et randonneurs étaient invités à acheminer cette belle croix le long d’un haut sentier jusqu’au sommet de la montagne. Ces édifices font partie du patrimoine montagnard et n’ont pas seulement une valeur religieuse. Ce sont les témoins d’un travail et de paysages façonnés par nos anciens ; le résultat de toute une tradition que tout montagnard se doit de respecter et de protéger, qu’il soit croyant ou non. Les croix sont également des repères pour les randonneurs atteignant les sommets, ce sont des symboles chargés d’histoire !

 Une croix toute seule au sommet d’une montagne rappelle aux hommes la limite entre la terre et le ciel, entre le monde des hommes et le monde de Dieu.

 N’hésitez pas à profiter de vos vacances pour découvrir ou redécouvrir ces éléments du patrimoine religieux en montagne.

 Pascal Deneuville

28/01/2018

Eglise Saint-Roch, quel avenir ?

Église Saint-Roch : quel avenir ?

 Eglise St Roch - Sept. 2012 011.jpg

L’église Saint-Roch est fermée depuis le 10 novembre 2016. Le 15 décembre 2017, le père Jean-Baptiste a rencontré le maire pour discuter de la réouverture de cette église, en présence des représentants du diocèse et du conseil économique.

 Le maire a donné son point de vue :

 – le bâtiment «église Saint-Roch», élément du patrimoine immobilier de la commune, est astreint aux mêmes contraintes d’optimisation des dépenses dans le contexte économique actuel ;

– la pratique religieuse est en baisse : une église suffit. La mairie n’a pas été fortement sollicitée par les habitants pour la réouverture de l’église : «Ça se passe bien comme ça depuis un an.» Par conséquent, la commune n’y consacrera pas un euro. Les travaux de réparation sont estimés à 1 million d’euros par les services techniques.

 Le maire a fait deux propositions :

 – soit désacraliser l’église, sans précision sur l’usage ultérieur de ce bâtiment ;

– soit signer avec l’association diocésaine un bail qui déchargerait la commune des frais de réparation et d’entretien de l’église Saint-Roch pour une durée déterminée.

 Après avoir laissé plus d’un an à la municipalité pour organiser un débat public qui ne vient pas, il est temps à présent de permettre à chacun de s’exprimer sur le sujet. Une réunion se tiendra le 2 février 2018. D’autres suivront. Vous êtes invités à donner votre opinion par tout moyen à votre convenance au représentant de la paroisse que vous connaissez ou même à la mairie. Merci.

 L’équipe de rédaction du journal en lien avec le conseil économique et l’EAP

07/06/2017

Le journal paroissial N° 182 du mois de juin 2017 Spécial 50ème Anniversaire est en ligne

N° 182 - Page 1 - Photo.jpgVoici la publication du journal N° 182 du mois de juin 2017.

Il s'agit d'un numéro spécial pour le 50ème anniversaire du journal paroissial qui a été créé en 1967 !

Découvrez également dans la rubrique "historique" les pages spéciales consacrées à cet anniversaire.

Vous pouvez télécharger sur votre ordinateur ce numéro spécial 50ème anniversaire en version "PDF" en cliquant sur le lien ci-dessous :

2017 - N° 182 - Juin 2017.pdf

 N'hésitez pas à faire connaître autour de vous le site internet du journal paroissial "Roncq 2 Eglises, Une Cité". 

Il est consultable dans le monde entier !

28/04/2017

Le Journal Paroissial Spécial 40ème Anniversaire de Septembre 2007 a été mis en ligne

En cette année du 50ème anniversaire de votre journal paroissial nous avons mis en ligne le numéro spécial qui était paru en septembre 2007 à l'occasion du 40ème anniversaire !

Bonne lecture.

N° 126 - Page 1 - Photo.jpg

 Vous pouvez le télécharger en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

2007 - N° 126 - Septembre 2007 - 40eme Anniversaire.pdf

 

 

02/02/2017

L'Eglise Saint Roch : Quel avenir pour nos célébrations

Février 2017

L’église Saint-Roch :

quel avenir pour nos célébrations ?

 

101 (1).jpg

Dans notre numéro de décembre, nous écrivions que l’église Saint-Roch serait fermée jusque mars. C’était l’information dont nous disposions lors de l’impression du journal. Nous souhaitions alors attirer l’attention des paroissiens sur les conséquences pour les célébrations de Noël. Depuis, l’information officielle a été complétée, comme la presse locale l’a relaté. Naturellement, comme toujours, votre avis nous intéresse…

 L’église Saint-Roch a été construite en 1867. À l’époque, Roncq est une ville de cinq mille habitants, essentiellement des agriculteurs et des tisserands. La configuration géographique de la commune faisait que la rue de Lille, principale artère de la ville, permettait sur deux kilomètres en ligne droite de se rendre d’un lieu de culte, Saint-Piat, à l’autre, Saint-Roch. En 1905, la loi sur la séparation de l’Église et de l’État prévoit que la municipalité, en tant que propriétaire, entretienne les bâtiments de culte. C’est ainsi que Saint-Piat est réhabilitée. Une importante restauration est effectuée au début des années 2000.

 En 1995, les deux paroisses sont réunies en une seule appelée «Paroisse du Christ Ressuscité». Roncq compte en 2016 environ treize mille habitants et a la vocation de se développer.

 Rénovation importante mais partielle

En 2009-2010, toujours grâce aux fonds communaux, c’était au tour de l’église Saint-Roch d’être rénovée. Du moins en partie seulement. La toiture, les vitraux et la façade sont refaits, ainsi que le parvis et la place Jean-Baptiste Villain. On pouvait raisonnablement penser que l’intérieur de l’édifice (le plafond, l’électricité et les peintures) aurait été restauré aussi.

 Les dégradations s’amplifient

En novembre dernier, la ville décide de fermer l’église pour des raisons de sécurité : le plafond se désagrège et tombe en morceaux, la chaudière ne fonctionne plus. C’est sans doute le résultat d’un manque de travaux depuis bien longtemps. Chacun sait qu’un bâtiment non entretenu se détériore très vite. La mairie annonce que la ville n’a pas le budget pour financer cette restauration. 

«Pourquoi avoir fait l’extérieur si c’est pour laisser pourrir l’intérieur ?», entend-on souvent à Roncq.

«Le nombre de paroissiens ne justifie plus l’entretien de deux églises», répond la mairie. On peut rétorquer que les deux lieux de culte sont là non seulement pour accueillir les pratiquants du samedi et du dimanche mais aussi pour d’autres cérémonies. Depuis 2006, la paroisse de Roncq a connu 961 baptêmes, 270 mariages et 780 funérailles.

 Une communauté vivante

Certaines fêtes religieuses attirent beaucoup de monde : Noël, les Rameaux, la veillée pascale, les professions de foi des jeunes, le 15 août, la Toussaint… Une fois par mois, la messe des familles rassemble de nombreux fidèles. En septembre, la fête des cartables réunit bien des écoliers. On peut répondre aussi que la paroisse fait appel à bon nombre de Roncquois pour rendre service à des mouvements. Un guide publié en 2012 fait état de tout ce qui existe dans la paroisse du Christ Ressuscité comme l’éveil à la foi des 3-6 ans, les chorales, le mouvement chrétien des retraités, etc. Et, comme c’est écrit dans le livre «La paroisse de Roncq, d’hier et d’aujourd’hui» édité en 2011 : «La paroisse est surtout l’affaire des hommes et des femmes qui la composent. Elle évolue avec les mœurs, les vocations et la place des chrétiens dans la société. Elle reste une espérance dans l’avenir.»

 Fermer définitivement l’église Saint-Roch serait quelque part amputer la commune d’une de ses richesses essentielles : la foi dans la lumière de l’Évangile. Un débat public a été annoncé sur le sujet. Pour être utile, il serait souhaitable qu’il intervienne après une expertise précise d’un spécialiste et l’évaluation des frais. Nous y participerons vertueusement. À bientôt.

Daniel Lelion pour le comité de rédaction

choeur St Roch Réduit.jpg